SAISON 2019-2020
  SAISON 2019-2020

Choisissez dans les options ci-dessous pour changer la saison en cours.


Archives

Les 50 ans du RDS

CINQUANTE ANS DE FOOTBALL AU ROYAL DOTTIGNIES SPORTS

  Le Royal Dottignies Sports vient de fêter son cinquantième anniversaire. Quelques matches amicaux ont été  organisés avant saison pour marquer cet évènement mais le fait est cependant passé assez inaperçu pour beaucoup. C'est peut-être la raison pour laquelle les "Jaune et Bleu" de l'équipe fanion qui disputent l'actuel championnat du "cinquantenaire" ont résolu de s'illustrer d'une manière plus éclatante à l'occasion du jubilé d'or de leur club. Or la meilleure manière pour un club de montrer "qu'il est là" c'est de s'imposer balle au pied sur le terrain.

   Et c'est bien ce qui se passe actuellement puisque le club dottignien de football atteint le sommet de son histoire en jouant un rôle de tout premier plan dans le championnat de division IV, la Promotion A. Un titre de champion et la montée en division III seraient évidemment le plus beau cadeau que les joueurs et Eddy Kinsabil, leur entraîneur, dont les talents de "gagneur" ne sont plus à démontrer, pourraient offrir au comité présidé par le docteur Lippinois et aux supporters du R.D.S. chaque dimanche plus nombreux. Mais cela, c'est l'avenir et un anniversaire est le plus souvent une occasion de "remuer" quelques souvenirs du passé. Du 16 au 16 août 1966 paraissait dans les colonnes du "Nord Eclair"  une rétrospective du football dottignien qui fêtait cette année là ses ... cinquante ans également. Mais à l'époque, Dottignies Sports n'avait que ... 35 ans et il venant de remporter le titre de ... quatrième provinciale !

   Voici que cette année c'est Dottignies Sports sui fête ses cinquante ans tandis que le football dottignien en compte 65 déjà! Pour répondre au désir de nombreuses personnes, pour la plupart âgées, nous allons reprendre cette historique que nous avions pris beaucoup de plaisir à reconstituer voici quinze ans en compagnies de MM Victor Seynaeve, premier "capitaine" dottignien de football, Fernand Descamps, animateur du football après la Grande Guerre et Daniel Laebens qui fut durant quarante ans le secrétaire du football dottignien au travers de différents clubs. Tous trois sont disparus depuis et nous voudrions dédier à leurs mémoires cet historique complété par quinze ans de Dottignies Sports qui doit nous mener aux portes de la Division III. Voilà qui aurait plu à ces trois pionniers du football dottignien. Mais place à l'histoire.

1. Le football né... de la guerre

   "A quelque chose malheur est bon", c'est de la Grande guerre qu'est né le football dottignien. C'est en 1915 qu'on se mit à tapoter le ballon rond dans les prairies marécageuses qu'on appelait "les préaches". Il n'était plus question en 1915 de fréquenter les collèges en dehors de la commune si bien que bon nombre d'étudiants se retrouvèrent désoeuvrés à Dottignies. C'est ainsi que l'idée est venue à une vingtaine de jeunes gens d'organiser des matches de football simplement pour passer le temps car il n'y avait absolument plus d'autres distractions possibles en ces temps d'occupation très austère. Le premier "local' si on peut dire, fut l'atelier de cordonnerie Seynaeve et c'est pourquoi la première équipe dottignienne constituée en 1916, était désignée communément sous le vocable de "équipe Seynaeve". Elle avant pourtant un nom officiel puisqu'elle s'appelait l'Union Sportive Dottignienne. Très vite, cette équipe fit école si bien que bientôt il y eut à Dottignies cinq équipes de football avec l'Alberta dont le local était installé chez Detournay rue de Mouscron, l'équipe du Moulin, celle de la Gare et aussi celle du Trieu. Ces équipes jouaient entre elles à Dottignies, mais l'Union Sportive joua bon nombre de matches à l'extérieur, notamment à Espierres, Herseaux, Saint-Genois, Estaimbourg, et Néchin. Tous ces matches étaient autant de succès; dans toute sa carrière, l'Union ne perdit que deux matches.

   En 1916, fut organisé un championnat dottignien entre les cinq clubs locaux. La finale se joua le 24 septembre 1916 entre l'Union et l'Alberta et le succès revint à l'Union par 3 buts à 0.

 

 

   Pour cette grande finale, l'Union alignait : Auguste Debooserie, Rémy Derycke, Achille Picarelle, Arthur Terryn, César Bonte, Jules Raepsaet, Albert Foulon, Victor Seynaeve, Joseph Vanneste, Julien Raepsaet et Louis Damide. D'autres joueurs comme Georges Picarel, Fernand Seynaeve et Paul Vanderstichelen participèrent également au championnat. Ces deux derniers devaient par la suite porter le nom de Dottignies hors de nos frontières : ils devinrent tout deux ambassadeurs de Belgique, le premier à Berne le second à Pretoria. Quant à Joseph Vanneste devenu médecin, il s'installa à Comines, tandis que Louis Damide devint architecte à Dottignies.

   Cette finale du championnat de 1916, marqua la fin de cette première époque du football dottignien, car dès fin septembre l'ennemi faisait la chasse aux jeunes pour les déporter a Sedan pour le travail obligatoire. L'équipe fut décimée en quelques jours et il ne fut plus question de football jusqu'à la fin de la guerre. Lorsque vint la libération, tous ces étudiants reprirent le chemin des collèges : c'en était bien fini de l'Union Sportive dottignienne, qui née de la guerre était morte avec elle. Mais le championnat communal avait suscité trop de passions parmi la population et surtout parmi les jeunes pour que Dottignies restât sans club de football. Et c'est ainsi que dès 1918, un nouveau club est né : l'Entente Dottignienne.

                                       ( A suivre)   R. Havrin

1. Photo du haut : sans doute la plus vielle photo qui rassemble des footballeurs dottigniens. C'était en 1915, il y a 65 ans. Nous n'avons rien trouvé sur le "Junior Sporting Club". Quelqu'un en sait-il plus que nous ?

2. Photo ci-dessus : Les "Jeunes" de l'Entente dottignienne.